Communiqués de presse

Aender Schanck: Des nouvelles formes d’économie et un nouvel ordre social – comment y arriver

Contribution dans le cadre d’un recueil au sujet des 90 année de la biodynamie

31. décembre 2014

De par son approche holistique, le « Cours agriculturel », tenu par Rudolf Steiner en 1924 au village de Koberwitz, donna un nouvel élan au développement de l’agriculture et au-delà. Ainsi, « Koberwitz » est devenu synonyme d’un tournant crucial. C’est à partir de ce moment initiatique que les adeptes du concept steinerien ont travaillé directement avec les processus vitaux de la nature ouvrant ainsi une nouvelle perspective civilisatrice qui a trouvé son expression dans les domaines les plus diverses.

« Agrikultur für die Zukunft » (= « Une agriculture pour l’avenir »), resp. « Biodynamic agri-culture today. 90 years since Koberwitz » , selon le titre de la version anglaise du dit œuvre, se veut un tour d’horizon des idées clé de l’agriculture biodynamique et de ses diverses évolutions au cadre du mouvement global de la biodynamie pendant les 90 années depuis les discours initiatiques tenus par Rudolf Steiner au village de Koberwitz.

Le livre rassemble les réflexions d’un grand nombre d’experts sur la gamme complète des adaptions du concept de la biodynamie allant de son développement historique jusqu’au « Social farming » de nos jours en passant par « La ferme en tant qu’organisme », la production durable des semences, les questions de fertilisation, des préparations biodynamiques et du compostage ou bien la viticulture, l’arboriculture et l’apiculture ainsi que l’agriculture (sub-)tropicale.

Quant au sujet de la transformation socio-économique, c’est Aender Schanck qui fournit une contribution très stimulante mariant l’expérience pratique du groupe OIKOPOLIS en matière de l’économie associative à une réflexion ultérieure concernant l’évolution de la conscience humaine. Au sein du groupe OIKOPOLIS, la solidarité s’étend « du champ à l’assiette », soit tout au long de la chaîne de création de valeurs. A la lumière des réflexions de M Schanck, il est à espérer que cette conception de coopération aboutisse à l’endiguement du pouvoir du marché qui, trop souvent, ne connaît que l’impératif de spécialisation, rationalisation et automatisation.


Pour en savoir plus, lisez la version allemande de la contribution de M Schanck (en PDF)

Pour commander les éditions allemande et anglaise du recueil en question, veuillez consulter la boutique en ligne de la maison d'édition (terme de recherche : « Agrikultur » )


La couverture du livre se présente épurée et significative, car dans la biodynamie, on laisse les cornes aux vaches - et ces cornes sont bien plus qu'un ornement